Ce site dédié à l'oeuvre de Charles JULIET est un espace de documentation subjective et de rencontre entre ses Lecteurs et l'Association "La Cause des Causeuses", Avec son accord, les principaux événements concernant son actualité éditoriale et ses rencontres publiques y sont évoqués.

Réédition CD J'ai cherché... Charles Juliet, Valérie Dréville

 

J'ai cherché... Charles Juliet, Valérie Dréville (Lu par Charles Juliet - Valérie Dréville)

Éditions des femmes-Antoinette Fouque

La Bibliothèque des Femmes

 

3328140021844_1_75

 

Les souvenirs « de l'enfance à l'âge adulte » deviennent des micro-récits autobiographiques scandés, martelés par une voix qui souligne certains des mots les plus importants. Souvenirs trouvant leur source dans la mort portée en soi : deuil éternel de la mère génitrice jamais connue, mots ressassés, harcelants, épuisants. Souvenirs de lecture qui devient le sujet même des textes. Souvenirs lumineux enfin, pour la période plus récente de la vie de l'auteur qui disent son enthousiasme dans le cadre de rencontres. S'ils sont encore pour certains frappés de noirceur, ils ne concernent plus l'intériorité de l'auteur mais le chaos du monde dans lequel il vit aujourd'hui. L'écriture fait naître et laisser parler les morts aussi bien que les « exilés des mots ». À l'écoute des deux voix, on comprend que la conquête des mots fut aussi conquête de soi et de son destin. (d'après Nelly Carnet, revue Autre sud n° 46, sept. 2009)


Charles JULIET en Automne | M.L

 

Image

                                        Les fidèles lectrices et lecteurs de Charles JULIET ont peut-être appris  en priorité le grand événement de la fin de l'été... 

Sa fidèle et attentionnée compagne M.L atteinte d'une maladie liée à la vieillesse nous a quittés au moment même où paraissaient deux livres importants : Le Gallimard/Poésie intitulé " Vers plus de Lumière" préfacé par Jean-Pierre SIMEON et  le dixième volume du Journal intitulé "Le jour baisse".  La vie publique de Charles déjà bien entravée par sa nécessaire proximité d'aidant naturel  auprès de son épouse ou les empêchements de circuler dûs à la pandémie,  a été  passablement réduite  et il faudra attendre encore un peu pour avoir le bonheur de le retrouver sur un plateau littéraire télévisé ou à la radio. Mais son cap n'a pas changé , il prend du répit ,et son invitation à La grande Librairie de François BUSNEL paraît engagée... 

Vous verrez alors un homme  bouleversant par sa dignité et son courage  à vouloir rester dans son "sillon" d'écriture et  continuer à s'interroger sur la place de l'écriture dans sa vie et dans son destin qu'il sait privilégié. Le sourire est encore plus doux, la voix a plongé plus profond dans la gravité, mais l'écrivain cultive  sa joie de vivant. 

Il demeure  aussi un homme foncièrement éprouvé que l'âge rattrape et dont la parole jadis distillée à compte-goutte est devenue plus urgente et contextualisée. Mais il garde sa temporalité de paysan avisé et sa discipline d'ancien enfant de troupe. Un mélange de calme et de rigueur qu'il met au service du va et vient entre les personnes qu'il  rencontre ou écoute et la page manuscrite vierge qui l'attend sur sa table... 

Que ceux et celles qui n'ont pas encore reçu de réponses à leurs condoléances ne s'en froissent pas. C'est un travail à plein temps et il tient à envoyer tous ses courriers lui-même , à son rythme. Les autres trouveront probablement une réponse dans les futures pages de journal ou de vive voix. 

Ce dixième volume sera , on l'espère, complété, mais Charles ne peut présumer de ses forces en ce moment. Il ne s'avance pas clairement jusque là à ce propos. 

A noter qu'un livre d'artiste est actuellement en attente de signature chez Renaud Vincent à la Galerie du Bourdaric à Vallon-Pont-d'Arc . Là encore la pandémie retarde la rencontre dédiée. 

D'autres projets sont sans doute en gestation et nous aurons plaisir à annoncer les retrouvailles publiques et les livres à partager.

Charles Juliet n'est pas habitué à utiliser comme nous le numérique et il s'en désintéresse à son niveau. Mais il sait qu'il peut compter sur ses ami.e.s  et ses éditeurs.Il apprécie d'être un trait d'union entre ses contemporain.e.s. 

 

Marie-Thérèse PEYRIN | 10 Novembre 2020

causeuses@gmail.com


Publication CAMUS KABYLIE 1939 | Texte de CHARLES JULIET lu au Centre Pompidou pour le cinquantenaire de la mort d' ALBERT CAMUS

 

 

20200515_105149

 

 

CAMUS KABYLIE, 1939

par Charles JULIET

 

chez  Jean-Pierre HUGHET  éditeur 

4 chemin du Pré-Battoir
42220 
St Julien Molin Molette

 

 
 

Charles Juliet / Philippe Louisgrand

 

Texte de Charles Juliet enrichi d'un frontispice original de Philippe Louisgrand
Format 11 x 21,5 cm leporello    Prix : 35 Euros port compris

Edition limitée : 100 exemplaires numérotés comportant une estampe de Philippe Louisgrand signée par l’artiste

Commande à cette adresse :  EDITIONS JEAN-PIERRE HUGHET

Texte lu par Charles Juliet au Centre Georges-Pompidou à l’occasion du cinquantenaire de la mort d’Albert Camus.

Charles JULIET est né le 30 Septembre 1934 à Jujurieux dans l’Ain. Son roman L’Année de l’éveil, souvenir de son passage dans une école d’enfants de troupe, le fit reconnaître comme l’un des plus grands écrivains de notre époque. Toute sa vie sera consacrée à l’écriture et à la poésie. Il travaille quotidiennement à la rédaction de son « Journal », chronique de tous les jours de sa vie, écrit dans une langue ciselée et lumineuse dans sa simplicité. Ses contacts avec la peinture seront continus et donneront lieu à la publication de nombreux textes, notamment à propos de Bram van Velde et de Soulages. Charles Juliet vit et écrit à Lyon.

Philippe LOUISGRAND est né en 1943 à Oujda au Maroc. Il vit et travaille à Hauterives, patrie du Facteur Cheval. Il a été le dernier directeur de l’École des Beaux Arts de Saint-Étienne. Peintre, graveur, enseignant, Louisgrand est un extraordinaire dessinateur capable de maîtriser en un instant n’importe quelle figure du bestiaire ainsi que les représentations poétiques de grands objets familiers à notre imaginaire : avions, ruines, paysages exotiques. Il expose depuis de nombreuses années en France et à l’étranger, métissant techniques, outils et matières.

 

 

 

Réédition TROUVER LA SOURCE, à La Passe du Vent

     

20200313_174859
      

3eme édition augmentée ( au milieu) à La Passe du Vent 2020

1ere édition à Paroles D'Aube 1994 - 2eme édition augmentée à La Passe du Vent 2000
             

Trouver la source

PARU EN MARS 2020 à La Passe du Vent 

Le mot de l’éditeur

Charles Juliet est l’un de nos plus grands écrivains contemporains. Ils sont tellement rares, en effet, les auteurs totalement engagés dans l’aventure, ceux qui marchent dans les pas du silence et qui ont tenu, dès les débuts, à emprunter la voie de l’authenticité. Il poursuit une longue quête, dont l’œuvre qu’il nous donne à lire fait partie intégrante, un parcours humain inclassable, unique et extrême en même temps. Tous ses mots sont justes. Tous ses livres, pour la plupart parus aux éditions P.O.L (Paul Otchakovsky-Laurens, disparu en janvier 2018, et dont il fut proche), journaux, récits, nouvelles, poèmes, font mouche à chaque coup pour qui sait se prêter au jeu d’une certaine et « haute » vérité.

Trouver la source , le livre que nous rééditons aujourd’hui, a été revu et augmenté. Après une première édition, dans les années 1990, à l’enseigne de Paroles d’aube, il avait, une première fois, revu le jour en 2000, un peu après la création des éditions La passe du vent. C’est, à nos yeux, un ouvrage capital qui comprend différents textes, des études, des fragments, des entretiens et des poèmes.

Cet ouvrage, pour nous, n’a pas pris une ride. Il a gardé toute la clarté de ses origines diverses. Il a l’odeur de la nécessité, l’odeur du jour et de la nuit. C’est du bon pain, et peut-être la promesse d’une vie nouvelle, autre. L’ensemble de poèmes, Images d’enfance, repris en fin de volume, a d’abord paru dans S’il fut un premier jour, recueil collectif publié par La passe du vent en septembre 2005. Puis, dans un livre regroupant un choix important de ses poèmes, Moisson, paru aux éditions P.O.L en 2012, Charles Juliet a souhaité, également, en retenir quelques-uns.

 


Charles JULIET évoque Bram VAN VELDE sur France-Culture avec Marie RICHEUX | 19 Février 2020 | Emission PAR LES TEMPS QUI COURENT

 

Rencontres avec Bram Van Velde Charles JULIET 001

 

Excellent entretien avec une rare émotion et de très belles lectures à voix haute ...

Charles Juliet : "L'art doit être un lieu où trouver du vrai"


Un texte de Charles JULIET dans Jacqueline DUHÊME L'IMAGIERE

 

 

20191216_181637

 

UNE VIE HORS NORME   par Charles JULIET

 

[...] Au cours de son enfance et de son adolescence, Jacqueline aurait pu sombrer

cent fois. Mais sa vitalité et sa passion de la vie lui ont à chaque fois permis de

rebondir, de tirer avantage de ce qui aurait pu la briser. Elle a réalisé des dizaines 

de livres, d'importants cartons de tapisserie et, de fait , elle n'a jamais cessé de 

travailler. Son accent et son parler faubouriens, son charme, son intelligence,

son instinct, sa créativité, sa liberté, sa bonhomie lui ont permis de nouer de

fécondes amitiés, de faire se passionnantes rencontres - Picasso , Henry Miller,

Nabokov, Kerouac et bien d'autres...  { EXTRAIT]

 

Gallimard - Mars 2019


Charles JULIET dans l'émission L'Art c'est pas du Lux diffusée sur Radio B en deux parties les 16 et 23 Septembre 2019

 

 

L'Art, c'est pas du Lux !

Une émission pour les amateurs des beaux-arts mais pas que !

Christian Lux vous invite à la découverte, la curiosité, autour d'oeuvres d'hier et d'aujourd'hui.

Présentée par : Christian Lux

En direct le lundi à 14h (1er et 3ème du mois)

 

Art-lux

 

Christian LUX reçoit Charles JULIET

 

en présence de Marie-Thérèse PEYRIN

 

Deux émissions  ( 2 fois 1 heure)

Ne sont plus disponibles en Podcast

Envoi possible par mail  personnalisé

sous forme de Fichier MP3  compressé(Lourd)

à usage strictement privé

sur demande motivée à

causeuses@gmail.com

 

 

Cette émission en deux parties est l'un des prolongements de la publication du livre collectif 

 

Fraternellement, Charles JULIET,

 

pour faire découvrir ou redécouvrir son oeuvre

par la voix de lecteurs et lectrices contemporain.e.s,

ouvrage publié chez

 

Jacques André Editeur ( Lyon). 

10 ans après la parution de lettres d'ami.e.s

dans  Attentivement, Charles Juliet